samedi 15 mai 2010

Le choix d'un architecte

Nous n'avions pas d'idée précise de ce que nous voulions comme maison.
Pourquoi ? Car nous nous sommes simplement empêché de penser aux solutions avant de penser aux besoins.

Il faut savoir que dans la vie, mon métier est d'être chef de projet. C'est dans le domaine de l'informatique, mais cela ne change pas grand chose. Un chef de projet travaille de la même façon dans tous les métiers. Et puis la construction a beaucoup de points communs avec l'informatique. Il y a des outils, des contraintes, il faut du temps, de l'argent, de la main d’œuvre, il faut respecter des règles et des normes, ils faut vérifier la qualité du travail, respecter des délais, tenir des plannings... Bref, en dehors du fait que le bâtiment est une chose bien concrète à côté d'un programme informatique, les tâches du chef de projet sont assez similaires.

C'est dans cette idée que nous avons décidé de débuter le projet de la maison de la même façon qu'il faut commencer un projet informatique. La seule différence étant que cette fois, je suis le client. J'ai donc décidé de faire ce que j'aimerais que mes client fassent : commencer par exprimer leurs besoins et leurs goûts avant de demander la mise en œuvre de ce qu'ils croient être des solutions à des besoins qu'ils n'ont en général même pas...

Nous avons donc commencé par fouiller le net pour trouver des ambiances ou des textures car nous n'avions qu'une vague liste de nos besoins pour cette maison mais aucune idée de nos goûts.

Nous avons donc vu ce qui se faisait et après avoir éliminé les chalets de montagne, les villas de 500m² en acier et béton à la mer et les pavillons de lotissement en crépi sur carton, nous avons trouvé un croquis sur un site qui nous a beaucoup plu ainsi qu'une photo d'une réalisation dont le bardage nous a beaucoup séduit.

Nous étions déjà depuis quelques temps sur un projet de maison bois, mais cela nous l'a confirmé. Cependant aucune idée pour le moment de la technologie, ossature bois, béton cellulaire, agglo, poteau poutres et briques de chanvre ? La seule orientation était d'avoir une maison économique à la construction et par la suite dans l'entretien et sa consommation d’énergie et de viser une conception la plus écologique possible en fonction de nos moyens.

Nous nous étions fixé un budget de 150000€ pour la construction et 45000€ pour le terrain.

Nous avons donc contacté la société qui avait dessiné ce croquis et nous avons eu un premier rendez-vous avec un chargé de conception (pas architecte, la nuance est importante car pas besoin d'architecte pour moins de 170m²).

Après lui avoir exposé nos envies, notre façon de vivre et notre vision du déroulement du projet (en termes de méthode surtout), celui-ci nous a présenté la façon dont il voyait notre projet.
Cela semblait plutôt correspondre.

Nous avons beaucoup insisté sur le fait que nous ne lui donnerions aucune idée de forme, de couleur, de texture. Nous lui exposerions uniquement nos besoins et nos goûts sous forme d'un document texte. Charge à lui ensuite de nous proposer des solutions qui répondent à ces besoins et qui tiennent compte de nos sensibilités esthétiques mais aussi de notre façon de vivre.
Nous lui avons même fait visiter toute notre maison actuelle en expliquant pour chaque pièce les avantages et les inconvénients que nous leur trouvions au quotidien.

Bref, nous lui avons donné carte blanche.

Nous nous sommes donc mis en quête d'un terrain, de préférence hors lotissement, d'une surface d'au moins 1000m², pas trop loin de Falaise où nos enfants sont scolarisés et où nous nous plaisons beaucoup et surtout dans notre budget.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

IMPORTANT :
Les commentaires anonymes ne seront pas publiés et seront supprimés.
Indiquez au minimum un nom (votre pseudo, votre vrai nom ou celui de votre société par exemple) et éventuellement une URL si vous avez un site.
Merci.
Nicolas.