mercredi 24 août 2011

Bientôt la fin des innondations et avancement du placo

L'étancheur vient normalement lundi finir le toit. Ouf, on va enfin pouvoir enlever les bassines et commencer l'étage.

Sinon, le placo avance.


J'ai également mis à jour encore des photos dans la galerie.

mardi 23 août 2011

Le plafond est terminé, j'ai commencé les murs

Et voila le plafond est fini !

J'entame les murs périphériques et ensuite les cloisons. C'est l'ordre indispensable pour ne pas trop se tuer à couper les plaques et à passer les portes avec des plaques de 3m²...


dimanche 21 août 2011

Test de la VMC double flux

Aujourd'hui, j'ai testé la VMC.
Je l'ai posée sur deux tréteaux et branchée avec une rallonge.
Pour vérifier que chaque bouche souffle ou aspire correctement j'ai branché uniquement les gaines d'extraction et d'insufflation. J'ai laissé ouvert les trous des arrivées d'air neuf et la sortie d'air vicié. Pour le teste c'est suffisant.
Et ça marche ! Elle souffle, elle souffle.
Le caisson de répartition de débits entre cuisine et sanitaires fonctionne correctement également. J'ai été surpris de la lenteur du mécanisme. C'est normal, mais je pensais que le clapet bougeait plus vite.

Je vais pouvoir continuer à refermer mon plafond. Je voulais à tout pris m'assurer que chaque gaine n'avait pas de souci de trajet, un étranglement faisant du bruit, un coude qui ballotte...
Elle est vraiment très silencieuse, déjà alors qu'elle était ouverte. Mais une fois le piège à sons posé et les gaines de rejet et d'arrivée d'air de l’extérieur reliées, on n'entendra plus rien à mon avis.

Par contre une question me soucie : la VMC bloque l'insufflation quand la température de l'air neuf arrivant descend en dessous de 2°C afin d'éviter le gel du système et parce qu'elle n'est pas capable de réchauffer suffisamment cet air avant de l'envoyer dans la maison. Mais alors, en hiver, je n'ai plus d'arrivée d'air ? Que de l'extraction ? Mais ma maison est faite pour être étanche, donc sous-pression générale (et soucis avec le poêle forcement) ou obligation d'ouvrir les fenêtres alors qu'il fait moins de 2°C dehors ?
Si vous avez un avis... commentez ! Merci.

samedi 20 août 2011

Nouvelles et placo du plafond

Petit message pour donner des nouvelles. En effet, j'ai un peu de mal à bricoler et blogger en même temps... vous m'en excuserez.

J'ai mis pas mal de nouvelle photos des derniers jours, avec légende, dans la galerie, n'oubliez pas d'y jeter un œil.

Je ferai des message un peu plus détaillés sur chaque étape quand ça sera plus calme, j'en ai pas mal en brouillon pour le moment, attendez-vous à une avalanche de messages un de ces jours :)

Donc pour ce soir, on a bien avancé le placo du plafond commencé avec Papi Bernard. Et avec Papi Joël qui est arrivé à mon secours car je paniquais un peu car je dois rendre le lève plaque mardi, le plafond de la salle et du salon sont terminés à 98%. Merci SOS placo !
Demain matin quand il fera jour, je prendrai une photo.

Note pour les apprenti plaquistes : il faut attendre, pour positionner la 6eme fourrure, celle du bord de plaque, que la plaque soit positionnée ou alors bien mesurer la distance de la fourrure au mur et non pas par rapport à la fourrure précédente car cela peut induire des décalages à chaque fourrure et on arrive rarement bien en bord de plaque. Pour les cinq premières fourrures c'est moins grave, si elles sont un peu décalées. Mais pour celle du bord il est crucial que la plaque arrive pile au milieu de la fourrure. La première fourrure, celle la plus près du mur, doit être à environ dix centimètres du mur et non pas collée au mur. Mais ça je l'avais bien fait.

mercredi 10 août 2011

Petit comparatif des méthodes d'alignement des suspentes à placo

Le plafond m'a donné l'occasion de tester différentes techniques de positionnement des suspentes à Placo (Plaques de plâtre type BA13).

Voici un petit comparatif des quatre méthodes que j'ai utilisé au rez-de-chaussée.

dimanche 7 août 2011

Ce soir nocturne spéciale pare-vapeur

22h30, retour du chantier.
On a presque terminé la pose du pare-vapeur, sous les projecteurs. Il reste 2m² à finir avec une chute demain matin.
Le pare-vapeur au plafond qui passe autour des poutres pour permettre la pose des suspentes de fourrures à placo sans le percer. L'adhésif blanc "Knauf LDS Soliplan" sert à joindre les deux lés de pare-vapeur.
Le pare-vapeur est retenu par des tasseaux en bois de 14x38mm et de 400mm de long afin qu'il ne se déchire pas. Comme il épouse la forme des poutres et tire donc sur ses points d'attache, les agrafes n'auraient pas tenu le coup. On agrafe juste là où il n'y a pas de tension trop forte, sur les bordures, pour gagner du temps ou pour les fixations provisoires de calage, surtout au démarrage d'un lé afin de partir bien droit.
Pour être certain d'arriver droit, comme les lés font 12m de long, on a utilisé un fil à bleu de maçon pour tracer un trait sur les poutres sur lequel on aligne le pli centrale du lé de pare-vapeur.
Les suspentes seront posées de cette façon sur les poutres. Ainsi elle ne perceront pas le pare-vapeur. Ici une suspente de 300mm pour la photo, mais on posera du 240mm que je viens d'acheter.

Le pare-vapeur posé au rez-de chaussée avec les adhésifs pour rendre tout ça étanche.Il cache entre 120 et 240 mm de laine de verre selon qu'on est sous l'étage ou sous les toitures. Il reste juste un petit coin à faire à gauche de la photo. Vue en direction de la cuisine.

Le rez-de chaussée avec son pare-vapeur vu dans l'autre sens (direction salon)

Sinon, le toit fuit toujours au 1er... la pompe fait bien son travail mais quand même. Les rebouchages que j'ai fait avec du mastic colle n'a pas servi à grand chose. De toute façon tant que les couvertines ne seront pas posées ce ne sera jamais étanche à 100%. En attendant le retour de vacances de l'étancheur, on surveille et on vide les seaux...
Heureusement l'aspirateur à eau est là...

samedi 6 août 2011

Quelques petits soucis

Après les grandes réjouissances de la fin de la toiture et du Styrodur arrivent les problèmes.
Vous aurez des photos plus tard car là je n'ai pas beaucoup de temps pour les mettre sur le blog. Mais elles sont prises au fur et à mesure.

Donc mardi, B'Plast est venu poser ses menuiseries PVC. Souci, les aplombs des murs sont plus qu'approximatifs et la pose également. Résultat cumulé, on a des fois un bon centimètre et demi à rattraper avec des cales pour la pose des tasseaux sur lesquels on mettra le placo. Perte de temps. Heureusement papi est pro en cales et ça va vite.

Lisa et moi faisons la laine de verre et le pare-vapeur des murs (avec le scotch).

Pendant ce temps là, il pleut. Normal. Et on découvre en direct que la toiture du premier étage n'est pas étanche... Heureusement nous n'avons pas encore commencé à poser la laine de verre au premier. L'étancheur étant en vacances jusqu'au 16 août, à nous de nous débrouiller. J'ai acheté une petite pompe pour que le toit ne se remplisse jamais déjà. Elle pompe et ne laisse que 1mm d'eau. J'ai ensuite tenté le joint silicone, mais ça ne marche pas sur le bitume on dirait, ça fait une réaction chimique, le silicone verdit et pourrit en quelques heures. Il faut donc utiliser une colle néoprène du type Ni-clous-ni-vis.
Je vais l'acheter ce matin. Le patron de TEC vient me régler le problème dès son retour le 16 au matin. En attendant, on ne peut pas monter de laine de verre au premier tant que ce n'est pas sec. Mais on a d'autres choses à faire en bas d'ici là...

Bon, sinon, des bonnes nouvelles quand même :
- on a toutes nos menuiseries posées;
- on a fini la laine de verre des murs, le pare-vapeur, les scotch et la pose des tasseaux.

Aujourd'hui, je finis le plafond du salon que j'ai commencé hier et on avance un maximum sur le plafond du rez-de-chaussée.