vendredi 22 octobre 2010

Signature du compromis pour le terrain

Nous avons signé le compromis ce soir.
Un gros compromis de 30 pages, mais au moins tout est détaillé, jusqu'à l'étude de présence d'amiante et les risques géologiques...
Prochaine étape, la signature définitive.
Entre temps, nous avons besoin du permis de construire, du prêt et du bornage car ce terrain n'est pas encore délimité définitivement. Nous avons signé le compromis en fonction d'un document de travail du géomètre qui doit faire une déclaration préalable de séparation. Le terrain est une partie du terrain du vendeur.
Nous avons signé en présence du notaire du vendeur et du nôtre par sécurité et nous avons bien fait car ils ont eu quelques ajustements à faire sur le compromis dont j'aurai été bien incapable...

1 commentaire:

  1. À savoir : le fait de prendre son propre notaire ne coûte pas plus cher ! Les deux notaires se partagent alors les frais que nous leur versons.
    À savoir aussi : conventionnellement, l'acheteur doit verser au notaire un acompte de 10% du prix du bien. Les 10% sont une habitude, mais pas une obligation : nous pourrions verser un euro symbolique, si nous le souhaitions ! Mais ça ne fait pas sérieux, c'est sûr. L'acompte nous ayant été demandé très tardivement, et étant assez élevé du fait du prix élevé du terrain, nous avons pu négocier pour ne verser que 5%. Cela ne change rien au contrat.

    RépondreSupprimer

IMPORTANT :
Les commentaires anonymes ne seront pas publiés et seront supprimés.
Indiquez au minimum un nom (votre pseudo, votre vrai nom ou celui de votre société par exemple) et éventuellement une URL si vous avez un site.
Merci.
Nicolas.