jeudi 16 août 2012

Nouvelles du front

Bonjour chers lecteurs,

Vous constatez certainement que ce blog n'a pas été allimenté régulièrement depuis un certain temps. Il est bien-sur toujours en vie et va voir de nombreux articles et photos apparaître sous peu. Mais voici un peu les raisons de l'histoire :



L'eau issue de la fuite des façades à l'étage.
  1. Une maison à construire c'est du boulot, surtout quand on a repris le vrai travail à plein temps, le temps restant ne permet pas d'alimenter régulièrement un blog... désolé.
  2. En juin nous avons "essuyé" un sale dégât des eaux. Celui ci-est causé à priori par le manque d'étanchéité des façades. On en avait déjà douté, discuté sur ce blog et avec des pros, le Styrodur n'est pas un pare-pluie. Entre passage de persillères, installation de bâches et démarches auprès des assurances et désespoir, cela nous a pris pas mal de temps.
  3. Début juillet, nous avons découvert que la société BoisainBio'z habitat était en liquidation judiciaire. Ce qui confirme les craintes que j'avais toujours eu concernant leur santé financière mais qu'ils avaient toujours violemment nié. Cependant il semble que les deux gérants Philippe PENOTET et David LEMONNIER n'en sont pas à leur premier essai.
    Une petite gamelle dans le faux plafond...
    en attendant que ça se vide.
    La laine de verre n'est pas mouillée heureusement,
    c'est passé en dessous et sans contact.
    Le placo du plafond ainsi que le parquet
    de la salle par contre sont à changer.


    Nous sommes donc dans l'obligation de nous déclarer comme créanciers auprès du liquidateur judiciaire, même s'il y a très peu de chances qu'ils soient suffisamment solvables pour permettre de financer les réparations. Ce n'est donc probablement pas de ce côté que nous devons attendre notre salut, mais il faut le faire malgré tout, et avant le 3 septembre !
    Nous sommes donc dans l'obligation de contacter également l'assureur (Générali) en charge de la décennale afin de faire une expertise des travaux et de lui faire prendre en charge. Ça ne va pas être simple, j'ai fait un gros dossier envoyé en recommandé, ça va être long, mais malgré tout je garde espoir.
    J'ai également fait venir une société de construction bois afin d'établir un devis pour les réparations. Nous n'avons pas encore le montant, mais en gros il faut démonter tout le bardage, poser un pare-pluie, un vrai, et remonter tout le bardage. Malheureusement, il est très probable qu'on ait du mal à récupérer le bardage intact, il faut donc prévoir de le changer intégralement.
    Heureusement, on a une bonne assurance contre les dégâts des eaux. La Maif prend en charge la réfection de tous les dommages causés par ces fuites. En effet, le plancher de la salle ainsi que le plafond sont à refaire complètement.
  4. On a repris le chantier à l'étage. Seule la pièce qui jouxte la cause des fuites sera laissée en suspend, juste avec la laine de verre afin de ne pas tout avoir à casser pour l'expertise. L’électricité et la VMC sont terminés et le plafond en est à 80% ! Ouf, on sent le chantier avancer.
Voilà, ça c'est des nouvelles, en condensé, mais vous aurez plus d'infos au fur et à mesure sur le déroulement de l'affaire.

À bientôt !

1 commentaire:

  1. Eh bien! c'est une tuile! Il vaut mieux finalement que çà arrive maintenant (même si c'est jamais le bon moment) où les assurances peuvent certainement vous aider. Bon courage!

    RépondreSupprimer

IMPORTANT :
Les commentaires anonymes ne seront pas publiés et seront supprimés.
Indiquez au minimum un nom (votre pseudo, votre vrai nom ou celui de votre société par exemple) et éventuellement une URL si vous avez un site.
Merci.
Nicolas.