jeudi 20 janvier 2011

Le prêt MEN retombe à l'eau... et se noie.

Comment perdre 30000€ à taux zéro ?
Facile, adressez-vous à la Banque Postale.

Nous étions en train de finaliser le dossier pour le prêt MEN et un doute nous prend. Avons-nous vraiment le droit à ce prêt ?

En effet, c'est évidemment le première chose que j'ai demandé à la "conseillère" lors de notre première rencontre en octobre. Je lui ai bien expliqué le contexte et la différence entre titularisation, affectation provisoire, et définitive. Je conviens que ce n'est pas simple, mais quand on propose un produit financier, on en connaît les subtilités.
Mais elle était probablement tellement concentrée sur l'idée de me faire domicilier tous nos comptes à la Banque Postale (ce qui d'ailleurs est illégal d'imposer et largement du chantage) que j'en déduis qu'elle m'a répondu n'importe quoi.

Résultat, trois mois après, hier au moment de finaliser le dossier (on s'est tapé je ne sais combien de photocopies à nos frais et deux voyages à Caen), elle n'est plus certaine que nous remplissons les conditions.

Elle faxe notre dossier à des gens qui savent mieux qu'elle (pas trop difficile) et nous attendons le résultat.
Nous sommes très pessimistes.

Résultat des courses le lendemain.
Notre mauvais pressentiment était exact. Adieu les 30000€ à taux zéro.

Comment perdre du temps et de l'argent... Merci la Banque Postale (ceci est un peu de pub gratuite pour vous, c'est cadeau).

Mon conseil : allez plutôt voir une vraie banque. La Poste c'est bien pour les timbres.

J'ai directement pris rendez-vous avec le Crédit Agricole pour voir comment combler ce petit trou...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

IMPORTANT :
Les commentaires anonymes ne seront pas publiés et seront supprimés.
Indiquez au minimum un nom (votre pseudo, votre vrai nom ou celui de votre société par exemple) et éventuellement une URL si vous avez un site.
Merci.
Nicolas.